Business first, mais humain avant tout… Le dilemme des ESN

S’il vous plaît… dessine moi l’ESN de rêve

The best place to work

Terminée l’époque où les SSII considéraient leurs consultants comme de la marchandise, pire, de la viande. Maintenant, nous parlons d’ESN, et le bien-être du consultant est au cœur des préoccupations.


Et si le consultant avait inversé le rapport de force au fil des ans ?

La préoccupation majeure des business managers est de recruter, d’attirer des ingénieurs qualifiés et pointus dans leur domaine, mais aussi de les fidéliser. Les méthodes de travail, les changements sociétaux, de culture, ont largement influé sur ce changement de paradigme au sein des ESN. De nos jours, les consultants sont maîtres de leur choix professionnel. Pas contents ? Insatisfaits de leur condition de travail ? Ils s’en vont voir ailleurs ! Zoom sur les points essentiels de la « Best place to work… ever ! » / pour fidéliser et « garder » son consultant

Le télétravail


Les trajets





Les ESN sont conscientes de l’importance de l’environnement de travail pour le consultant ingénieur en informatique. Si les open-spaces étaient la tendance dans les années 90/2000, autant vous dire que 2017 est l’ère de l’isolement. A plusieurs c’est bien, tout seul c’est mieux 😉. 10’ en réunion sur les tâches réalisées / à réaliser et ensuite on rentre dans sa bulle pour se concentrer. Les casques audios sont devenus les cloisons des années 2010. De la couleur, des plantes vertes (pourquoi pas un mûr végétal), une ouverture sur l’extérieur pour s’aérer l’esprit : autant d’éléments pour assurer le bien-être au travail de nos chers consultants ingénieurs en informatique.



Cet espace doit être équipé de tous les équipements nécessaires pour faire son petit-déj, son déjeuner ou son goûter. Le café est gratuit ou participatif. Les nouveaux consultants intégrés à l’ESN sont soumis au rituel des « chocolatines ». Cet espace doit faire en sorte que les gens soient 100% eux-mêmes : ils doivent pouvoir parler hobbies, famille, et même boulot en mode décontracté. On oublie les chaises en bois raides ou les tabourets de bar vertigineux pour privilégier des fauteuils cosy, un hamac qui rappelle les siestes sous le figuier, un canapé douillet, pourquoi pas un lit ? Après tout, la sieste peut aussi renforcer la productivité du salarié. Pas de babyfoot ni de bornes arcades dans notre salle de pause…

L’esprit d’équipe

Tout le monde s’accorde à dire que l’esprit d’équipe, c’est important. Mais on cultive cela plutôt en dehors du bureau et des heures de travail. On pratiquera plutôt un sport d’équipe, une course d’orientation ou the best activity ever : un escape game ! Un autre point, plutôt de management, est de favoriser la communication entre le top management et les consultants.

Et chez le client ?


Pour résumer en quelques mots l’intérêt du consultant pour une ESN : salaire, proximité, intérêt de la mission, environnement de travail sont les 4 sources de motivation du consultant ingénieur en informatique.

Un grand merci à ATOS, XLM, PCIE(YOOP), ALTIMER, ECONOCOM, GESER-BEST pour leur contribution !

#Freelance #reconnaissance #startup #staffing #compétences #Toulouse #BusinessManager #CDI #RH #développeur #ethique #babyfoot #bonheur #SSII #ingénieur #ESN

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout